Le projet éolien de l'Érable:

 

Créé en 2009, le Regroupement pour le développement durable des Appalaches estime nécessaire, légitime et vital de s’opposer fermement à l’implantation de mégaprojets éoliens industriels, tant sur le territoire de la MRC de l’Érable qu’à l’échelle des Appalaches.

 

 

 

Communiqué du 10 février 2011

 
 

 

Projet éolien de L’Érable : un autre sondage confirme l’inacceptabilité sociale


St-Ferdinand, 10 février 2011 : - Le Regroupement pour le développement durable des Appalaches (RDDA) a dévoilé les résultats d’un nouveau sondage auquel 402 citoyens de St-Ferdinand et Ste-Sophie ont répondu à la fin de janvier.

Ce dernier sondage de même que celui effectué en août 2010, par la firme Impact-Recherche, division de Cossette Communication, confirme l’inacceptabilité sociale du projet éolien: en effet, les résultats montrent que le projet ne suscite pas le consensus et qu’il divise toujours largement la population, 44 % étant favorable contre 40 % défavorable. En tenant compte de la marge d’erreur (4,9 % 19 fois sur 20), les deux camps sont au coude à coude

Le dernier sondage montre également que 77 % des opposants au projet seraient en colère si le gouvernement autorisait le projet alors que seulement 30 % des supporteurs du projet seraient en colère si le gouvernement devait retirer le projet. Les opposants au projet sont donc deux fois et demi plus nombreux à afficher une profonde conviction de leur choix et à vouloir le défendre. Rappelons que 79 % juge que le projet a divisé les gens de la communauté, un impact négatif accablant pour son acceptabilité.

« Le nouvel argent promis par le promoteur, pour se gagner la faveur de la population, n’a pas fait basculer l’opinion de la population quant à ce projet, pas plus que la récente décision du TAQ: les gens ne sont pas dupes et ne veulent pas de ce projet. Les résultats des deux sondages sont clairs : il n’y a pas de fort consensus, ni de consensus tout court. Nous rappelons les propos de Monsieur Charest, tenus le 6 mai 2008, lors du dévoilement des projets éoliens retenus dans le cadre du 2e appel d’offres, dont celui de la MRC de L’Érable :

« l'acceptabilité sociale de ces projets en constitue un ingrédient «essentiel», mais, «l'acceptabilité ne veut pas dire l'unanimité». Nous demandons maintenant à Monsieur Charest de respecter son engagement et de retirer ce projet industriel aux lourdes conséquences pour le développement à long terme de nos communautés. Ce projet n’est pas légitime, n’est pas nécessaire et n’est pas acceptable socialement. Pas en milieu habité» de conclure Michel Vachon, président intérimaire du RDDA.

Le RDDA a également annoncé lors de cette conférence de presse tenue au Manoir du Lac William à St-Ferdinand qu’il allait interjeter appel de la décision du Tribunal administratif du Québec (TAQ). Les conseillers juridiques du RDDA croient qu’il y a de sérieux motifs pour contester le jugement du TAQ devant la Cour du Québec.



Consultez: LES RÉSULTATS DU SONDAGE

 




Personne-ressource:

 

Claude Charron,

tél : 418 428-3355,

charron.claude@xplornet.ca