Le projet éolien de l'Érable:

 

Créé en 2009, le Regroupement pour le développement durable des Appalaches estime nécessaire, légitime et vital de s’opposer fermement à l’implantation de mégaprojets éoliens industriels, tant sur le territoire de la MRC de l’Érable qu’à l’échelle des Appalaches.

 

 

 

Communiqué du 28 mars 2011

 
 

 

Dre Nina Pierpont, MD, PhD viendra témoigner aux audiences du BAPE


Saint-Jacques-le-Mineur – Le 28 mars 2011 : À l’invitation de la coalition des maires opposés au projet éolien de Saint-Valentin, Dre Nina Pierpont, MD, PhD a accepté de venir témoigner lors des audiences du BAPE qui se tiendront la semaine prochaine à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix. Sa présence est prévue le 5 avril en soirée.

Dre Pierpont viendra déposer son mémoire attestant des impacts néfastes des éoliennes pour la santé, notamment en ce qui a trait aux infrasons. Ses études sonnent l’alarme et doivent être prises en compte lors de l’implantation d’éoliennes en milieu habité. ‘’Le syndrome éolien’’ existe et malgré ce que l’on veut bien nous faire croire, nous avons la responsabilité en tant que maires d’évaluer la situation, a déclaré Mme Lise Trottier, mairesse de Saint-Jacques-le-Mineur. C’est pourquoi nous sommes heureux que la Dre Pierpont ait accepté de venir livrer les conclusions de ses recherches sur le ‘’syndrome éolien’’.

« Nos gouvernements sont présentement à la remorque et au service du lobby de l’industrie éolienne qui, bien entendu, tente de minimiser l’importance de ces effets. Les éoliennes représentent un danger pour la santé des gens et des distances séparatrices adéquates doivent être établies une fois pour toutes. Nous ne pouvons accepter que l’on traite les gens comme des cobayes. Il faut que cela cesse et la Dre Pierpont fera le point sur cette notion de distance séparatrice afin d’éviter des conséquences néfastes pour la santé des gens. »

Dre Nina Pierpont est une pionnière des études sur les infrasons émis par les éoliennes. Elle est une conférencière internationale sollicitée par les gouvernements, dont celui de l’Australie, pour livrer les résultats de ses recherches. Elle est aussi l’auteur du livre ‘’Wind Turbine Syndrome’’, paru en 2009.

‐30‐




 

Personne-ressource:

Claude Charron, Sec.-trés. RDDA,

tél : 418 428-3355